Critiques musicales

We congratulate you for the artist level displayed.

Razvan Ioan Dinca, General Manger of the Bucharest National Opera House (2017)

 

Les créolettes de Paris : c’est une création à vous couper le souffle de deux réunionnaises dont Jessica Morel de retour dans leur île au Théâtre Conflore – Elles nous a fait découvrir leur univers avec beaucoup de charme, d’humour et de sensibilité en passant par Schubert, Villa-Lobos, de Falla à Edith Piaf avec également une petite surprise bien au parfum des réunionnais. Bref un spectacle à revoir de toute urgence.

Clicanoo.re Le journal de l’île (2016)

 

Critiques spectateurs :

Quel talent, j’espère que Jessica Morel trouve en ce moment des engagements à sa hauteur de ses qualités.

MATHILDE

 

On dirait que c’est facile quand elle chante, la voix vibre, donne des frissons, c’est magnifique.

Angèle.

 

Bravo ! Tout semble couler de source. La voix est magnifique -profondeur et pureté-, avec une très belle coloration , et (visage, corps ou gestes) vous avez aussi beaucoup de présence : il y a à la fois de la classe et une immense générosité. C’est une vraie communication d’existence, en plus du plaisir qu’on prend à écouter une virtuose. Adeline.

 

Couleur et Résonnances :

Je viens de me délecter de votre voix celeste au concert “ Couleur et Résonance” passant sans faillir de la Truite, à un stabat mater, à l’hymne à l’amour, pour rebondir de plus belle sur un Donizetti … Quel beauté ces sons de verre de cristal associé à ta voix ! Vite de venir t’écouter !

Claire Champenois (Journaliste : critique musicale)

 

Je voulais juste vous dire que j’ai beaucoup apprécié le concert. J’ai trouvé que la simplicité de l’accompagnement musical mettait vraiment en valeur la voix de Jessica et que j’ai été complètement sous le charme des deux musiciens.. La musique est partout finalement avec beaucoup de talent quand même.

Véronique

 

 

Quel beau retour de Jessica Morel dans son île natal …où elle ne cesse de nous séduire par sa voix ronde, chaude et passionnée. Un tel envoutement que même le plus novice  en opéra se laisserai corrompre au chant lyrique »

Journal de l’île.02/2010.Patricia Sorres.

 

 

« Jessica Morel chante au Swan dans le cadre des soirée à thème qui vont des sentiments amoureux jusqu’au drame. » Elle interprète ces rôles différents dans un vaste répertoire qui va de l’époque baroque avec Pergolese, Händel et Vivaldi à l’époque modernes avec Gershwin, Floyd, Hermann et Poulenc, en passant par le classicisme avec Beethoven et Mozart, et le romantisme avec Puccini, Verdi, Gounod, Massenet . Elle utilise pour chaque rôle  une large palette de sentiments émouvants, fous, humoristiques ou réalistes. «

(Site tu Swan, Mars 2010, Alexis Tolkian)

 

 

« Après son grand succès au cours de l’année dernière la soprano Jessica Morel chante de nouveau dans l’église de Saint-Denis. Elle nous enchantera cette fois-ci nous dans le cadre d’une organisation de charité avec sa voix de soprano lyrique velouté. La superbe interprétation de Rusalka de Dvorak ne vous laissera pas indifférents . «

(Programmes Viry-Chatillon, Juin, 2010, Annie Pascual)

 

 

Vous découvrez « le rêve et de l’ironie, du classicisme jusqu’au moderne par la voix pleine et subtile de Jessica Morel qui réussit à nous faire passer du rire au larme en peu de temps.«

(Habana jazz, Décembre, 2009)

 

„Les journées musicales de Normandie, s’ouvrent avec Jessica Morel en première partie du concert dans l’église de Amfreville-sur-Iton. Cette jeune soprano surprend par sa Musicalité, sa présence scènique ainsi que le timbre unique de sa voix. «

(Programmes, Juin, 2008, Sylvia Kevorkian)  

 

 

Jessica Morel is a young talented artist with very good musical and vocal qualitys, with the constant desir to grow and improve in her art,and i believe in her carrier.

Willard White.

 

 

Le récital de Jessica Morel a connu un beau succès avec ses airs d’opéra de Mozart, d’Offenbach et de bien d’autres. Ses explications claires et pédagogues de chaque morceaux nous ont permis d’apprécier encore plus ce récital. Elle était accompagnée de la pianiste Mari Yoshida. Nous espérons renouveler cette belle expérience l’année prochaine.

Dominique.